Métamorphosis

Bienvenue dans l'alcôve des frêles papillons ..
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gustave Klimt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diaphane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 714
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Gustave Klimt   Lun 6 Nov - 23:22

"Tout l’art est érotique"




Gustav Klimt naît dans la Vienne de la fin du XIXe siècle : tout comme Freud, sa réaction à la société rigoureuse et suffocante de l’époque va bouleverser les codes.

Il entame sa carrière dans la lignée de la peinture « pompier » alors à la mode, comme décorateur de bâtiments publics prestigieux.

Peu à peu Klimt s’éloigne de l’académisme et affirme un style personnel : la décoration du grand escalier du " Kunsthistorisches Museum "de Vienne (1890) est déjà peuplée des femmes fatales qui hanteront son œuvre et qu’il aimera peindre (Portrait d’Adèle Bloch-Bauer, 1907) ou dessiner, parfois nues et dans les attitudes les plus suggestives.

La peinture de Klimt marque le symbolisme de la Sécession viennoise, fondée en 1897 : le rejet des conventions, le recours à des allégories complexes, le goût pour les thèmes mêlant sexe et mort, la précision du dessin et la profusion décorative caractérisent la fascinante Frise Beethoven (1902). Cette nouvelle vision provoque un scandale en 1900 lors de la présentation d’un décor pour l’Université de Vienne : les corps morbides de femmes lascives choquent le public autrichien, pour le moins frileux. Les panneaux seront retirés, puis brûlés en 1945...

L’utilisation de l’or, à partir de 1901, ajoute encore à sa luxuriance de sa peinture : la décoration de la villa Stoclet, à Bruxelles, en 1904-1909, en représente l’accomplissement. L’artiste peint également plusieurs paysages, privilégiant le format carré, qui tend à absorber littéralement le spectateur...

Klimt, qui osa montrer sans fard les chairs nues, eut une grande influence sur l’art torturé d’Egon Schiele.


~ Etude de tableaux ~




Judith I
Judith I ("Judith et Holopherne"), car elle représente l'héroïne juive qui, selon le Livre de Judith, avait séduit Holopherne, le général de l'armée qui avait envahi Béthulie, un ancien village palestinien. Mais Judith trompa Holopherne; elle l'enivra et le décapita, délivrant ainsi son peuple.

Le tableau représente Judith tenant la tête d'Holopherne, mais il est important de noter que l'œuvre est en fait entourée d'un cadre en cuivre sur lequel figure le titre de l'œuvre. Il est aussi important de savoir que Klimt allait peindre une variation sur le même thème en 1909, simplement intitulée Judith II. Les deux tableaux, bien que suivant le même language pictural, sont toutefois deux compositions bien distinctes.

Judith I est une œuvre typique du style de Klimt, qui combine des éléments stylisés dorés avec des éléments naturalistes. Dans cette composition en particulier, on voit que, bien que l'arrière-plan et les ornements dorés soient très stylisés (et typiques de la vague Art Nouveau), Judith est quant à elle dépeinte de façon très réaliste. Les ornements stylisés utilisent les techniques et le matériel des arts appliqués (comme l'or). Les motifs floraux, tout comme l'usage de l'or, adoucissent le sujet et les couleurs froides, et rendent la composition très décorative..

Les œuvres de Klimt, souvent influencées par les estampes japonaises, ignorent la perspective et n'ont pas de profondeur. Judith I est une composition en 2 dimensions; elle ne donne aucune impression de profondeur et répète les mêmes motifs. Les différents plans sont juxtaposés les uns au-dessus des autres.

La composition alterne aussi les courbes et les angles. La silhouette de Judith est angulaire alors que les motifs qui l'entourent sont tout en courbes. Les contours de sa silhouette sont tracés de manière ferme, et celle-ci n'a pas d'ombre.


Judith II


Judith II revisite le thème de la femme fatale, chère aux Symbolistes et aux Décadents, particulièrement lorsque la figure est biblique ou mythologique. L'héroïne nous rappelle beaucoup Salomé, qui fut représentée par plusieurs artistes de la même génération (Aubrey Beardsley, Gustave Moreau) . Les symboles sont ici très similaires. Klimt, qui a peint beaucoup de femmes, offre une nouvelle variation sur le thème de la femme dangereuse qui mène un homme à sa perte. Comme beaucoup d'autres de ses œuvres, Judith I as une connotation morbide et érotique très claire ( les seins nus en paticuliers). La femme symbolise la domination ainsi que l'ambivalence de la mort ( ses mains bizarres, recroquevillées, ainsi que le visage du mort)et du désir.

Le tableau s'inscrit dans l'esprit symboliste; il est subjectif, décoratif, symboliste, synthétique et ideiste (basé sur une "idée"), c. Il y a aussi une hésitation constante entre l'art figuratif et l'art abstrait dans l'œuvre de Klimt. Alors que les corps (les visages, les mains, les jambes, et la peau en général) sont naturalistes et réalistes, le reste de la composition (les vêtements, les ornements, etc.) sont souvent des motifs plats.



Danaé

Klimt donne dans ce tableau (1907-1908) une interprétation très sensuelle de l'histoire de Danaé.Basé sur tout d'aborf un fait de la mythologie grecque.

Danaé est emprissoné par son père dans une tour d'airain, sans toit, quand un oracle lui prédit qu'il serait tué par son petit-fils. Zeus parvient toutefois à se présenter à elle pour la séduire sous la forme d'une pluie de pièces d'or. De cette union naît un fils, Persée.

Danaé, est içi ramassée en position fœtale. Elle semble être absorbée dans un rêve érotique, d'ou l'expression d'extase de de plaisir de son visage.On remarque dans le flux d'or qui coule entre ses jambes, des petites formes géométriques, des petites cercles pouvant faisaint référence aux ovules..Danaé est une figure du plaisir féminin mais aussi de la fécondité dans ce tableau (que j'appécie bcp au passage )

~ Petite gallerie ~






Le baiser ( détails) 1905



"Portrait d'Emilie Flöge" (détail)
1902



"Espoir 1"
1903



"L'arbre de vie 1905 -1909 "



"Les Trois Ages de la Femme"
1905

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorphosis.conceptforum.net
Daenerys
Chrysalide
Chrysalide
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Mar 7 Nov - 0:26

Héhé... on a quelques reproductions de certains tableaux de Klimt dans le salon (Le Baiser et Judith II)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Insecte parfait
Insecte parfait
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 32
Localisation : 95, Région Parisienne
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Mar 7 Nov - 15:03

Et dire que j'ai des posters de Krusty le clown dans ma chambre...

J'en n'avais que peu entendu parler de Gustav Klimt.
Un peu de culture en plus, ça ne fait pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finck
Insecte parfait
Insecte parfait
avatar

Masculin Nombre de messages : 435
Age : 38
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Mar 7 Nov - 16:11

Crapaud a écrit:
Et dire que j'ai des posters de Krusty le clown dans ma chambre...

Il faut toujours avoir un poster de Krusty le clown quelquepart ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/robin_finck
Bathorya
Insecte parfait
Insecte parfait
avatar

Féminin Nombre de messages : 556
Localisation : En vadrouille (Rouen)
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Mer 8 Nov - 0:16

Finck a écrit:
Crapaud a écrit:
Et dire que j'ai des posters de Krusty le clown dans ma chambre...

Il faut toujours avoir un poster de Krusty le clown quelquepart ! ;)

Vous voulez parlez de lui?
=>
Heu heu heu ha heu heu !


Et sinon, topic enrichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Insecte parfait
Insecte parfait
avatar

Féminin Nombre de messages : 690
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Sam 3 Fév - 17:18

Exactement, j'ai l'impression d'avoir bu tous ces mots en contemplant les tableaux!
J'ai bien aimé le tableaux de Danaé, ainsi que le mythe qui s'y rapporte (quoique c'est souvent le même genre d'histoire chez les grecs, avec ce Zeus qui sans cesse se métamorphose.

Je pense avoir déjà entendu le nom de Klimt quelque part, dans un musée peut-être mais je ne savais rien de lui, ne le connaissais pas.
J'aime aussi Le Portrait d'Emilie Flöge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
Drunkheart
Insecte parfait
Insecte parfait
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 27
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Gustave Klimt   Dim 18 Mar - 16:43

C'est super interéssant, merci pour ces informations! cependant niveau visuel, les tableaux ne m'attirent pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleureusedeneige.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gustave Klimt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustave Klimt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2° Convention "Gustave de Clausade"
» L'apprenti
» Napoléon III Magazine
» Enigme 4 - résolue
» énigme 20 - résolue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Métamorphosis :: Arts & Créations :: ◦●◦ Illustrations & photographies ◦●◦-
Sauter vers: